AIP, corps médical et maladie auto-immune

AIP, corps médical et maladie auto-immune

Bim bam boum le sujet qui fâche! Oui je sais, on est comme ça chez AIPanda. On aime bien parler des trucs qui titillent. Non pas pour le plaisir de titiller, mais on ne peut malheureusement pas toujours parler du merveilleux sorbet coco d’Aurélie. Et puis en tant que diététicien, je me dis que je peux parler du rapport corps médical et maladie auto-immune (MAI).

En tant que diététicien

Si vous avez lu mon premier article vous savez qu’avant de rencontrer ma chérie j’étais étranger aux MAI et plus particulièrement à l’AIP. Depuis évidemment, les choses ont changé. Youpi youpi!!! Dans les études de diététique c’est simple on ne parle pas des MAI. Mais bon on ne parle pas non plus de psychologie, alors qu’on connait tous le rôles des émotions. Bref là n’est pas le sujet. Revenons donc à nos moutons.

Quand t’es diet tu es plus sensibilisé au surpoids et à l’hypercholestérolémie. Aussi au diabète bien sur mais via les médocs et tout. T’es là tu calcules des glucides pour que tout soit joli dans ton tableau. Les choses changent petit à petit dans la diététique. Mais vraiment hyper méga lentement. Croyez moi!

 

Qu’en est-il du reste pour le rapport du corps médical et maladie auto-immune?

Là encore les choses changent lentement il est vrai. On peut y voir le lobby pharmaceutique, la connerie humaine, les pros médocs, ou une atteinte du statut du médecin. Peu importe et j’ai envie de dire qu’on s’en fout un peu en fait. Beaucoup même. Rooh comme il se la joue trop rebelle le mec.

L’important est que les choses évoluent. Pour cela j’ai tenté de réfléchir à pourquoi aussi peu d’écho ou de croyance en cette approche. Je pense simplement que cette approche et partie de la médecine n’a simplement pas été priorisée ces dernières décennies alors qu’en parallèle on constate une augmentation croissante des MAI. Du coup, on se retrouve avec un gros décalage. Il doit y a avoir une part de réserve due aux différents mouvements sectaires, qui souvent prônent le fait de guérir les gens via une super méga top cool incantation mystico-chamanique que la troisième étoile à gauche de la constellation de la connerie leur a dictée.

 

Long est le chemin…

On va pas se mentir, le chemin est encore long. Mais je trouve de plus en plus de personne du paramédical mais aussi du médical (notamment des chirurgiens viscéraux, endocrino et tout) qui y croient et sont ouverts à une approche complémentaire des médicaments. Chez AIPanda on ne dit en aucun cas d’arrêter tout les médocs si vous suivez l’AIP. Non, parlez en à vos différents médecins, expliquez leur qu’il s’agit du fait de reprendre soin de vous de l’intérieur, que l’AIP a pour but de calmer les symptômes dans un premier temps. Ce qui est déjà pas mal!

Aucun lien avec l’article mais il me fait marrer


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :