AIP, le concept, Diabète de type 1, Lifestyle

Diabète type 1

Oh oui, je sais, rien que le nom vous fait trépigner d’impatience tellement il est sexy en diable.

Cet article est dédié à tous les pancréas flemmards du monde, au Coca light, aux infirmeries des collèges et à ces boites tellement 70’s de Glucagon.

Et ouais, si toi aussi t’es bien encré dans ton époque, si tu deal avec les tendances, avec un peu de chance, tu as ton petit diabète T1. (Laissez tomber les T2, on vous défonce, on est peut-être moins nombreux, mais on vous explose sur la durée).

Petit rappel à l’usage des gens qui seraient passé à côté du truc (grosso merdo):

  • Diabète Type 1: Oui, c’est celui où on se piquouze dés le début. Celui qui généralement  se pointe pendant l’enfance et qui te pourrie tes premières fêtes d’anniversaire. Personne ne veux venir à une fête Perrier/Freedent sans sucres. Mais je m’égare… Le DT1 est une maladie auto-immune qui détruit la quasi totalité des cellules bêta des îlots de Langerhans. Conséquences? Pas de régulation du taux de sucre par nos petits corps. Et là où c’est un peu bâtard, c’est que quand il se pointe, au début tu te rends compte de rien, c’est complètement asymptomatique, bah ouai, sinon c’est pas drôle! Non non, on te découvre le T1 en général quand t’as au moins 80% de ta prod d’îlots qui est bousillée, que tu t’es mis à boire comme un chameau et que ton haleine sent l’amande amère (ou la pomme pourrie yumi yumi). Résultat des comptes, tu hérites d’un super gadget high-tech qui mesure ta glycémie (aka taux de sucre), et de « stylos » à insuline (qui n’ont de stylo que la forme) ou encore mieux, une pompe (it up) et sa tubulure 3000. Lucky You! Passez par la case endocrino, creusez le trou de la sécu de 20 000€. Ah oui, dernière chose, on devient pas DT1 parce qu’on mange trop de sucre hein! « Tu mangeais trop de bonbons quand t’étais petite? » DRAAAAAAAH, je ne peux plus entendre ça.
    giphy
  • Diabète de Type 2, également appelé diabète GRAS ❤ . Bon bah là, c’est à peut prêt pareil, sauf qu’au départ tu passes par la case cachets, régime alimentaire, que tu l’as plus vieux etc… En fait ton pancréas fonctionne encore, c’est juste qu’il galère, et ce quasi-chômage technique est dû principalement à ton hygiène de vie. Mais ça ne serait pas auto-immun.

Dans ma petite tête de diabétique, il se passe plein de chose. Avant, je ne me posais pas trop de question, je suivais bêtement ce qu’on me recommandait. C’est quand j’ai décompensé d’autre pathologie que j’ai commencé à creuser un peu le truc.

Question 1: Pourquoi, quand on est DT1, on nous dit de manger des glucides « normalement »?

Alors déjà, il serait peut-être intéressant de voir la notion de « normal » (au niveau consommation de glucides). Ce que je veux dire, c’est qu’à part si vous êtes « aware » (merci Jean Claude) sur la nutrition, vous devez, comme tout humain lambda, manger vos ratios de féculents à chaque repas, et terminer ceux là par un dessert.
Ouaip… MAIS, attendez, si on a une patho qui fait qu’on régule pas notre glycémie, pourquoi se gaver de sucres?
Allô Houston? On a un problème.

glucides-complexes-sucres-lents-maigrir

Question 2: Les vrais progrès pour le DT1, c’est une blague?

Aujourd’hui on se félicite du progrès dans les thérapies du DT1. De mon point de vue, la seule et unique avancée révolutionnaire qu’il y ait eu, c’est l’insulinothérapie fonctionnelle. En gros, c’est une technique qui te demande d’apprendre à calculer ton apports en glucide pour calculer la dose d’insuline à t’envoyer. On est alors sorti du schéma « Je-pèse-tout-ce-que-je-mange » et les doses d’insuline fixes. Il y a aussi l’insuline ultra lente (Lantus en général) et la super Humalog. RIP Actrapid et NPH.
Mais à part ça? Bah moi je trouve rien.
La pompe à insuline?

nouveaux-progres-pompe-insuline
Certains en sont ravis parce qu’elle ne nécessite plus qu’on se pique plusieurs fois par jour…OK… J’ai testé pendant un peu plus d’un an. Je suis donc passé de 5 injections/jour à la pompe… 1 cathéter/3 jours quand il ne se bouche pas ou qu’il ne saute pas. Une tubulure (le fil qui pendouille) pas très glamour, mais la facilité pour s’envoyer un bolus sans avoir à sortir tout le matos devant tout le monde. Personnellement, j’en ai jamais rien eu à foutre de me piquer devant qui que ce soit alors bon… Dans l’intimité, j’ai pas été convaincu non plus. Brancher / débrancher pour aller à la douche, à la piscine, ou encore les câlins emmêlés dans les fils. Vous connaissez forcément le truc de se coincer un vêtement dans une poignée de porte, imaginez quand c’est votre tubulure 😀

giphy
Les gens ne veulent pas faire leur glycémie en public mais se balade avec un patch à coque sur le bras et une pompe au bide…

Et sinon, si on commençait par le début et qu’on visait à trouver des trucs qui sont vraiment utiles, genre l’approche nutri? Qu’on se mettait à vouloir traiter la cause plutôt que les symptômes?
Me faites pas croire qu’en 2017, on est pas foutu de soigner le DT1, j’y crois pas une seconde.

Et si au lieu d’injecter des millions et des millions de dollars dans la recherche du nouveau dextro/pompe/patch super design, tendance etc… on les investissait dans la recherche, pour de VRAI.

Bon, faut bien avouer un truc, nous, petits diabétiques que nous sommes, nous représentons un marché sacrément juteux. Bah ouai, entre le traitement pour le diabète, et ceux pour toutes les complications possibles, on parle de MILLIARDS DE DOLLARS.
On rapporte plus que le Loto et l’Euro-million cumulés.

Le Low-Carb VS diabète

lower_carbs_low_diabetes

Le low carb ressemble à un « régime », et dieu sait que j’aime pas ce mot. Nos potes d’outre-atlantique et de Scandinavie sont pourtant bien au fait de son avantage pour les petites sucrettes que nous sommes. Alors, maintenant, il faut que ça bouge ici aussi. Le truc c’est qu’on passe pour des illuminés, des conspirationnistes … Simplement parcequ’on applique le principe d’Hippocrate:

« Que ton aliment soit ton premier remède »

Le concept? Maîtriser et réduire au max sa consommation de glucides (Je vous rappelle que les glucides c’est le nerf de notre guerre).

Comment ça marche?

C’est assez simple, on dégage tout ce qui contient plus de 5% de glucides, et on se rempli de protéines, de légumes et de BONNES GRAISSES.

Pourquoi suivre le low carb?

Pour maîtriser vos glycémies, ne pas développer d’insulino-résistance, d’éviter les complications liées à la patho.

Les bénéfices?

  • Faire baisser votre HbA1c
  • Eviter les hyperglycémies
  • Eviter les hypoglycémies profondes
  • Un gain d’énergie (les variations de glycémie fatiguent le corps)
  • Moins de pulsions pour des aliments sucrés, vous ne pétez plus la dalle à n’importe quelle heure de la journée.
  • Vous êtes moins la tête dans le gaz
  • Vous bottez les fesses des complications (perso, j’ai reversé une rétinopathie)

Quel est le contre-argument contre les régimes à faible teneur en glucides?

La raison qui est couramment citée est qu’il n’y a pas suffisamment de preuves pour soutenir l’efficacité et la sécurité des régimes faibles en glucides. La question est vivement débattue.

Quels effets secondaires existent sur un régime alimentaire faible en glucides?

Pendant la période de transition:

  • Fatigue
  • Maux de tête
  • Constipation
  • Carences

Voilà pourquoi il est nécessaire de se faire entourer! Un bon diététicien/nutritionniste par exemple, vous pouvez aussi essayer d’en parler à votre endocrino ou généraliste (bon courage).

 

MAJ : Depuis cet article, le Freestyle Libre est arrivé sur le marché.C’est une belle révolution dans le monde du diabète.

 

1 thought on “Diabète type 1

  1. […] Si vous ne voulez pas vous prendre une dose d’insuline qui pue le caoutchouc direct dans la fesse gauche, je vous invite à ne JAMAIS poser cette question débile à un diabétique de type 1 (quel nom glamour qui ne veux rien dire et qui me fait penser à ça). Non, non. Nous on est diabétique parce qu’on y peux rien, on a « juste » un pancréas qui fait chier. Je vous avais écrit un article là dessus, juste là. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *