AIP, Alimentation & Emotions, Diaporama, Lifestyle, Non classé, Trucs & Astuces

Estime de soi, un truc qu’il est bien pour la vie

Un bescherelle et quelques cours de grammaire plus tard, AIPanda is back. Aujourd’hui donc, nous allons parler de l’estime de soi. Vous savez cette douce sensation qui fait qu’on ne se sent pas comme une merde.

Une affaire entre nous et nous

Le truc avec l’estime de soi, c’est qu’il s’agit de quelque chose de personnel, d’intime, de viscéral. Ca vous prend aux tripes surtout si vous habitez à Caen. Ainsi, les autres peuvent nous faire tous les compliments du monde, si on se rabaisse sans cesse, on écoutera mais nous ne comprendrons pas pourquoi les gentils gens nous disent ça. On peut alors se dire que c’est par chance si cela arrive, que nous n’avons pas fait grand chose.

Oh, mais tu sais c’est rien.

La fameuse minimisation lorsqu’on reçoit un compliment. Quel serait le risque d’accepter et d’accueillir ce compliment?

Mais au fait, qu’est-ce que c’est l’estime de soi?

Il ne s’agit pas d’un nouveau concept top tendance de la mort qui tue. C’est un jugement qu’on porte sur soi même. Il est basé sur nos valeurs, sur notre façon de voir le monde aussi. Si nous accomplissons une tache qui n’est pas en accord avec nos valeurs, comment peut on en être fier ou ne serait-ce que satisfait? A l’inverse réaliser des choses en accord avec nos valeurs à quelque chose de positif. Nous donnons un sens à notre vie. Bien sur ce n’est pas uniquement parce que nous accomplissons des taches en accord avec nos valeurs que notre estime de soi va remonter en flèche.

L’estime de soi se construit lentement, en fonction des épreuves de la vie. Il y a plusieurs études portant dessus.  Un détail, pardon c’est pas un détail, c’est un PUTAIN de gros bloc! Les critiques  que l’on nous porte nous affecte particulièrement quand on est jeune. Bien sûr quand on est adulte nous n’y sommes indifférents. Mais lors de notre jeunesse, les critiques répétées par des proches, des figures d’autorités montrent que cela contribue à avoir une faible estime de soi. Inversement le renforcement positif contribue à une bonne estime de soi.

Estime de soi et maladie auto-immune

L’estime de soi est un élément clé de notre vie. On peut l’assimiler au « système immunitaire du psychisme ». C’est pas moi qui le dit c’est Christophe André (un de mes Dieux vivant dans l’approche émotionnelle) dans cet article. Tiens tiens donc estime de soi, système immunitaire, maladie auto-immune… C’est quand même dingo dingue non?!

Bon et si je vous sors de mon chapeau un article parlant du fait que la faible estime de soi affecte le système immunitaire, ça vous convainc un peu plus?

Compte tenu du fait que la maladie affecte la confiance en soi, fatigue le corps, peut nous faire perdre notre autonomie dans certaines situations, alors on peut peut être avancer qu’une faible estime de soi pourrait être un facteur à prendre en charge dans le cadre des MAI. Qu’en pensez-vous?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *