AIP, AIP, le concept, Diaporama, Non classé

Leaky gut (hyperpermabilité intestinale), késako?

Leaky gut what is it?

Hmmmm I don’t know man!

Oh shit that sux!

Rassurez vous mes petits Pandas Warriors on va speaker le french pour les explications. Il y a peu d’études ou d’articles encore dessus. Et pourtant la base de l’AIP repose là dessus!!! Alors quoi qu’c’est qu’c’est donc?

Laissez moi vous conter la fabuleuse histoire de l’absorption intestinale.on écoute l'histoire

Il était une fois un repas…

Pour que les nutriments (protéines, lipides, glucides, vitamines et minéraux) arrivent dans notre petit corps et plus précisément dans nos petites cellules, figurez vous qu’ils ne sautent pas du morceau de viande vers nos cellules. Non non non, avant l’absorption il y a le temps de la digestion. Et celle-ci commence dès que nous voyons les aliments. C’est pour ça que l’attention aux repas est FON-DA-MEN-TALE! Dès que nous voyons les aliments, nous commençons à saliver et notre système digestif commence à sécréter des enzymes digestives, médiateurs chimiques pour être tip top ready quand les aliments arriveront. 3,2,1 partez, machez!!!

La mastication broie, coupe, casse les fibres ainsi que certaines cellules (d’où l’apparition du gout). La salive contient des enzymes qui amorce une pré-digestion de certains nutriments.

Dans l’estomac c’est un peu comme un batteur/mixeur. Ca pétrit, ça malaxe. Pour que les aliments passent la porte de l’estomac il faut qu’ils soient à une certaine température, texture, taille. L’intestin exige ceci pour bosser (exigeant pépère!). Parallèlement à cela, l’estomac attaque les protéines pour les casser en acides aminés et polypeptides plus simples à travailler par la suite. Y’a aussi d’autres rôles, mais si je détaille tout je fais péter le power point et on en a pour tout le weekend…

Ensuite bim bam boum passage dans les intestins.

L’absorption intestinale, où, quand, comment?

L’intestin est divisé en plusieurs parties. Elles ont toutes un rôle bien spécifiques. Certaines zones sont plus spécialisées dans l’absorption des vitamines, glucides, lipides, eau, etc… Pour passer dans le système sanguin qui distribue vers les organes, les nutriments ont besoin de portes. Imaginez que c’est comme un immeuble, chaque habitant a son propre appart, nécessitant une clé spécifique. Pour les nutriments c’est exactement pareil. Ils ont besoin pour rentrer dans leur appart d’une clé. Cette clé va leur permettre de franchir la barrière intestinale (joliment dessinée pas par nos soins). valvule_villosite

Toutes ces clés sont propres à chaque nutriment. Parfois il y a plusieurs clés pour faciliter le passage. Cette sélection permet de se protéger des corps étrangers qui pourraient mettre à mal notre organisme. Autour de toutes ces cellules spécialisées dans l’absorption, il existe des cellules immunitaires. N’oublions pas que près de 70% se trouve dans le système digestif!!!

Quand la barrière déconne, c’est le leaky gut (hyperperméabilité intestinale)

Quand cette barrière s’ébrèche c’est la caca, c’est la tata, c’est la CATASTROPHE! Les portes ne ferment plus, tout le monde passe. Allez hop OPEN BAR pour les corps étrangers. Faites vous plaisir les relous. Le second problème qui s’ajoute à l’entrée des relous, c’est que notre système immunitaire ne comprend pas, mais alors pas du tout. Du coup, il ne comprend tellement pas ce qui se passe, qu’il pète un plomb et attaque tout le monde.exemple

Exemple, exemple… Bah par exemple il pense que certaines de nos cellules ou éléments de notre corps sont des corps étrangers qu’il faut buter. Ca crée une inflammation constante et chronique qui entretient à son tour le leaky gut. Le cercle vicieux se met alors en place. Ainsi la maladie auto-immune (MAI) se déclare.

Comment se fissure-t-elle?

Beaucoup de facteurs entrent en cause.

  • le stress
  • la génétique
  • le mode de vie
  • l’alimentation bien évidemment. Car ce sont les aliments qui vont se trouver nez à nez avec la barrière intestinale. D’où l’AIP. Reconstruire cette barrière. Approche détaillée ici.

Wow… On récapététe

on récapitule

L’hyperperméabilité intestinale (leaky gut) génère et entretient les MAI. Ainsi, cela crée une inflammation chronique qui elle même à son tour entretient le trou dans la barrière intestinale (et celui de la sécu). Tout ceci permet aux corps étrangers de pénétrer là où il ne devraient pas.

 

Bisous les Pandas Warriors.

bisous

2 thoughts on “Leaky gut (hyperpermabilité intestinale), késako?

  1. ah ah. quand tarantino s’invite dans le leaky gut !
    bon suis quand même un peu déçue : un cours de SVT sans une seule petite image de « il était une fois la vie »… moi je trouve que ça manque 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *