Les gnognos, les cchicchis, les gnocchis!

Les gnognos, les cchicchis, les gnocchis!

Aaaaah les gnocchis…

Quand on se lance dans l’AIP, souvent, on se dit qu’on ne peux pas concevoir la vie sans pâtes (hein mon chéri 😉), donc aussi sans gnocchis.
Les gnocchis, ça se mange en plat, en salade, ça nourrit son homme (et même ta mère, ta sœur, ton cousin et Robert qui se reconnaîtra) et tout le monde aime bien.

 

Samedi soir, alors qu’on loosait une soirée choucroute chez des amis parce que j’étais pas en état, on s’est lancé dans les gnocchis AIP maison.

C’est tout simple à faire, ça fait son effet et en plus, c’est bon!

Quoi qu’il faut-il donc?

  • 300gr de patates douces cuitesfarine de manioc
  • Environ autant de foufou du Cameroun (c’est pas une blague)
  • Sel, ail, thym
  • Et enfin, de l’huile 💓

 

Comment qu’on fait ça donc?

  • Premièrement, on allume Nostalgie, parce que c’est prouvé scientifiquement (ou pas), on cuisine mieux en écoutant des trucs kitsh de quand on était jeune (oui, je sais, ca fait mal de se rendre compte que nos musiques de jeunesse passent sur Nostalgie, BREF).
  • Deuxièmement, après avoir croisé les doigts pour entendre « les lacs du Connemara », épluchez vos patates douces.

…Autour des lacs, c’est pour les vivants
Un peu d’enfer, le Connemaraaaaaaaa…

(Merci Nostalgie)

  • Troisièmement, on coupe les demoiselles citées ci-dessus, avec amour, délicatesse et une bonne lame, en cubes. Vous pouvez chanter plus fort, toutefois attention à l’entrain du second couplet, je vous rappelle que vous avez un objet tranchant entre les mains.

…De Tipperary, Barry-Connely et de Galway
Ils sont arrivés dans le comté du Connemaraaaaaaaaaaaa…

  • Ensuite, on cuit tout ce joli petit monde. Nous on a utilisé le cuit-vapeur, mais une bonne casserole d’eau fera l’affaire. Il vous faudra cependant faire attention à bien égoutter le tout.

Là-baaaaaaaaaas au Connemara
On dit que la vie, c’est une folie

Et que la folie, ça se daaanseuuuuh…

 

  • Cinquièmement, écrasez moi tout ça en purée. Nous on l’a fait à la main, mais je suis certaine qu’avec une fourchette ou un presse-purée c’est pas mal 😉. Ajoutez du sel.

…Des nuages noirs qui viennent du nord
Colorent la terre, les lacs, les rivières
C’est le décor du ConnemaraaAAaaaA…

  • Incorporez le foufou en malaxant encore et encore, jusqu’à obtention d’une boule de pâte homogène.
  • Votre pâte est prête. Bingo. C’est l’heure de former vos gnocchis. Là, y’a deux écoles. Ceux qui préfèrent rouler de longs bâtonnets et ensuite les trancher pour former les gnognos. Et ceux qui font directement gnocchis par gnocchis, boulette par boulette. Perso, je pratique la numéro 2.
  • Ensuite, on les plonge dans l’eau bouillante et on attend qu’ils remontent à la surface.

…Là-bas au Connemara
On n’accepte pas
La paix des Gallois
Ni celle des rois d’Angleterre…

  • Et enfin, on les égouttent, et on les fait revenir. Dans une poêle bien chaude, avec un peu d’huile, du thym et de l’ail.

miam miam

 



11 thoughts on “Les gnognos, les cchicchis, les gnocchis!”

  • J’ai déjà vu une recette de gnocchis à base de panais. J’ai envie d’essayer d’en faire moitié patate douce moitié panais. À suivre…

  • ouais !!! les gnocchis sont AIP !!!
    quand même deux remarques : 1 fondée et une nostalgique !
    1/ remplacer la moitié du foufou par de la farine de manioc (mais pas plus pour garder le coté collant du foufou) ça marche aussi très bien.
    2/ ce post est une imposture. Même en étant rapide, on ne peut pas faire ça sur le seul temps des lacs du connemarra. La bonne nouvelle c’est qu’on va chanter au moins 5 ou 6 autres titres qui nous rappellent le temps qui passe, les feuiles qui tombent, les bourgeons qui réapparaissent… bref… ! 🙂

  • énorme ! je recherche les proportions pour faire des gnocchis (d’igname aujourd’hui) et je tombe sur cette recette. ok, nickel… mais comme j’ai un peu la flemme de me bouger les fesses, je lis les commentaires… et je tombe sur mon commentaire inoubliable de connerie : remplacer le foufou par de la farine de manioc… c’est un peu comme de vouloir remplacer Manu par François ou Nicolas… mais je m’égare… bref. désolée de ma bêtise de jeune aipétiste de l’époque, j’ai voulu faire ma maline !
    Bon ben faut que je me bouge maintenant parce que j’ai des invités et qu’il vont pas que brouter ma salade verte…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :