AIP, AIP, le concept, Diaporama, Lifestyle, Non classé

Sortons des clichés, soyons WTF!

Eh oui aujourd’hui c’est moi (Pierrick) qui vous écrit. D’habitude c’est ma chérie. Mais rien n’est figé. C’est ça le couple, on s’aide on prend le relai. Avec Aurélie on rigole souvent du fait qu’on est un peu un couple WTF (what the fuck). A bien y réfléchir je pense qu’on est plutôt une famille WTF. Et c’est cool, car même la petite de 4ans fait qu’on sort des clichés.

Ah les sorties familiales

L’autre fois on était parti faire un tour et on s’est arrêté dans un magasin de jardin/plantes/déco. C’est cool ce genre de magasins. T’es en ville, mais ça te dépayse un peu le fait de te retrouver au milieu des plantes. Y’a un côté relaxant/feng chui tout ça. On est donc là à se balader tout les 3 et on passe dans la partie aquarium. Et quoi qu’on voit y pas?! En guise de déco une magnifique méduse violette en plastique. (Celle là même en photo)

Cacahuète trouvant ça « trop joli et mignon » souhaite la prendre. Bon rien de WTF jusque là. Sauf que nous n’avons pas d’aquarium et que la méduse est destinée à devenir un jouet pour le bain. En adultes responsables on est mort de rire et on valide. On arrive donc à la caisse et elle dépose sa méduse sur le tapis roulant:

Caissière: Oh la jolie méduse!

Cacahuète: C’est pour le bain.

Caissière: Pour le bain des poissons?

Cacahuète: Non pour le bain de moi.

#stupeur #étonnement

 

Les clichés liés à l’AIP

L’AIP a la vie dure. Etant donné que c’est encore quasi pas connu en France, cela véhicule pas mal de clichés.

N°1: Truc de taré, a.k.a la secte n’est pas loin

Quand on en parle autour de soi, le nombre de réactions est assez limité. Soit « ok cool », soit « mouais » genre je te dis pas que j’y crois pas pour te faire plaisir, mais quand même c’est quoi ton truc de perché de la vie. C’est une secte ou quoi? Bah non sorry, it is not. En quoi est-ce si aberrant de penser que l’alimentation a un rôle clé dans les maladies auto-immunes, dans la vie en général?!

Ce n’est pas parce qu’on enlève certains aliments, qu’on en privilégie d’autres qu’on va partir dans un truc ultra hardcore à faire des retraites dans une grotte du Larzac et bouffer des racines de pissenlit à longueur de journée ou dépecer un animal pour le manger cru. Les AIPtistes vivent normalement, dans la société actuelle. Ils prennent simplement soin d’eux de l’intérieur.

N°2: C’est un régime pour maigrir? car toutes les personnes perdent du poids au début

No way no way. J’ai même pas envie de développer ce sujet tellement je suis ANTI REGIME!!!!!!! Bon je vais développer quand même pour que vous puissiez comprendre pourquoi je ne veux pas développer. Etrange comme raisonnement non? Car si je développe alors que je ne veux pas développer je vais à l’encontre de ce que je voulais à la base.

ok ok je me tais et je vous explique

Quand on fait un régime (amaigrissant) on se limite voire on supprime certains aliments. Or, souvent ce sont les plus gras et/ou sucrés. Bah oui ils sont caloriques les salopiauds. Sauf que les lipides et les glucides déclenchent des sécrétions de sérotonine et dopamine. Ces 2 dernières sont les hormones du bonheur, du soulagement. Va te soulager d’un événement difficile en mangeant un brocoli!!! Bah c’est point possible ma bonne dame. Oh tristesse, Oh désespoir…

Bon mais alors pourquoi perd on du poids quand on fait l’AIP sachant qu’on mange de l’huile, de l’huile et encore un peu d’huile pour le dessert. Simplement parce qu’au début notre corps n’est pas habitué à ce changement de l’alimentation. Il n’a pas toutes les hormones et enzymes en bonnes quantités. Du coup, perte de poids au départ. Puis rapidement le poids se stabilise.

Ouf.

Bah oui.

C’est que j’avais peur moi.

Je comprends.

Quand va s’arrêter ce dialogue inutile?

Je sais pas. T’en as marre?

Oui.

Ok passons au cliché suivant.

N°3: Putain con tu dois pas manger grand chose!

Oui on supprime le gluglu plus connu sous le nom de gluten. Mais moi j’aime bien dire gluglu c’est marrant. On dégage aussi les produits laitiers, les E-machins trucs chimiques et d’autres aliments. Oui ça change RADICALEMENT sa façon de s’alimenter, de faire les courses. Du moins au début. N’oublions pas que l’AIP strict est uniquement la phase d’exclusion soit 8 à 10 semaines. Après on réintègre progressivement certains aliments pour tester notre tolérance propre. Au bout d’un moment on connait donc les aliments qui nous sont « défendus ». J’aime pas trop ce terme, car ça renvoie au régime amaigrissant. Mais là c’est différent. En effet, quand on dit défendu, c’est défendu car l’aliment peut nous provoquer une poussée inflammatoire.

Bon puis une fois qu’on a pris l’habitude, on cuisine souvent. On s’aperçoit qu’au niveau porte monnaie c’est sensiblement équivalent. Mais y’a 2 trucs qui ont vachement augmenté:

  • votre santé s’est améliorée (ou stabilisée tout du moins)
  • l’estime de soi. Vous serez beaucoup plus fier(e) de manger ou faire manger quelque chose que vous avez préparé plutôt qu’un truc que vous avez acheté et réchauffé ou sorti du placard. N’oublions pas que l’AIP est un mode qui prend en compte l’ensemble des facteurs liés à la santé. L’estime de soi impact sur le psychisme et donc sur la santé. CQFD! Bim Bam Boum!

N°4: L’orhorexie ou le « Dis, tu fais pas un peu trop gaffe à ce que tu manges toi en ce moment? »

L’orthorexie est sans doute un des troubles du comportement alimentaire qui a explosé ces dernières années avec les allégations santé, les blogs des stars qui prônent l’alimentation « healthy », les diétes qui comptent les calories et rééquilibrent votre alimentation (mea culpa à mes anciens patients, j’étais jeune et trop con. Sorry sorry sorry vraiment). L’orthorexie c’est manger équilibré, veiller en permanence à avoir de tout en bonne quantités et tout… Bref une vie à surveiller son alimentation, ses calories. Une vie à regarder son assiette plutôt que regarder le monde.

Quand on se lance dans l’AIP, on fait gaffe au départ vu qu’on ne veut pas faire d’erreur. Progressivement les premiers pièges évités, on se prend moins la tête.

N°5: « Ouais enfin bon tout ces trucs ça te file des carences sur le long terme »

Ah bon t’es diét? T’es nutritionniste?

Non.

Moi je suis moi je suis!!!! Souvent les personnes pensant ceci, ne pensent pas en mal. Faut voir ce qu’on nous bassine à longueur de journée. Tel aliment apporte ça. L’autre apporte ceci. Il y a beaucoup d’aliments moins connu qui peuvent amener à combler les manques d’aliments supprimés. Puis j’me dis, si avec l’AIP on « répare la barrière intestinale » (= leaky gut), on a donc une meilleure absorption. Qui dit meilleure absorption dit plus de nutriments. Donc moins de risques de carences non? (je ne dis pas de pas respecter les éventuels compléments alimentaires et/ou médicaments prescrits par votre staff médical)

 

Les clichés sont faits pour être mis à mal

Dans la vie et peu importe vos choix, vos croyances, vos gouts, vos fringues, on véhiculera toujours des clichés. Croyez moi en tant que diététicien j’en véhicule pas mal. A tel point que je dis pas au premier abord que je suis diét. Sinon les gens se sentent obligés de se justifier sur ce qu’ils sont en train de manger etc… Je dis que je bosse en soins palliatifs (c’est pas faux, simplement une partie de mon taf). Ca coupe le truc.

Bref, on aura toujours des gens pour médire, des gens pour nous féliciter, des gens hermétiques. C’est ainsi. Ne leur donnons pas raison, soyons WTF!

Kiss kiss bang bang les Pandas Warriors.

 

2 thoughts on “Sortons des clichés, soyons WTF!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *