tara grant aka primal girl

Maladie de Verneuil, rencontre avec Tara Grant alias Primal Girl.

Big up à cette délicieuse maladie de Verneuil!

Salut à toi petit lecteur,

The hidden plague, l'enfer de Verneuil

Un livre de Tara Grant

Je reviens aujourd’hui avec un portrait de la très inspirante Tara, qui n’est autre que l’auteur de « The Hidden Plague » , ce bouquin made in USA qui te raconte l’enfer de la maladie de Verneuil aka hidrosadénite suppurative, aka HS (j’aime bien celui là, vu comment la maladie nous met à plat, je le trouve très approprié). Accessoirement, c’est le bouquin qui m’a sauvé la vie, alors MERCI.

Petit rappel:
Lisez ca plus tard si vous sortez de table

Verneuil, c’est une maladie de merde, classée au top 5 des maladies les plus douloureuses, qui, pour faire court, transforme le corps en champ de guerre à grand coup d’abcès, de fistules, de plaies infectieuses pas jolies jolies. Ça pousse majoritairement dans des endroits pas racontable, mais si l’envie ou la curiosité (malsaine) vous prend, Google Image mâchera un peu le boulot de votre imagination. La maladie est invalidante physiquement et psychologiquement. Pas de traitement hormis les anti TNF Alpha (beurk) et la chirurgie reste la seule solution efficace. 

Tara Grant, Verneuil warrior

Avant/Après

Mais revenons en à notre jolie Tara Grant, elle est connue également sous le nom de Primal Girl, et administre un site bien connu outre-atlantique primalgirl.com.


Elle y parle de son expérience mais aussi  conseille autour de l’alimentation et des soins pour la HS et les pathologies auto-immunes.

Rencontre:

Salut Tara, est-ce que tu peux nous résumer tes antécédents médicaux s’il te plait?

Bonjour! J’ai toujours été en bonne santé pour les normes standards, mais quand j’avais 8 ans, j’ai soudainement pris 5 kilos, comme ça, sans raison. Ensuite j’ai eu besoin de lunettes. Les kilos se sont bien installés, et avec la puberté, j’ai développé le syndrome polykystique ovarien, le trouble dysphorique prémenstruel, l’endométriose, et la maladie de Verneuil. J’ai réussi à maintenir mon poids au lycée, même en mangeant n’importe comment, mais quand je suis parti faire mes études en Allemagne, tout à changé. Mon régime c’était alcool/pomme de terre, et un tas de choses auxquelles j’étais intolérante. J’ai alors développé de nouveaux symptômes et maladies, et mon poids est grimpé à 125 kilos.

Quelles ont été tes recherches et tes motivations pour prendre en main ta santé?

J’ai toujours été motivé pour être en bonne santé, mais suivre les conseils des médecins, ça ne m’a pas aidé. C’est lorsque j’ai eu mes enfants que j’ai réalisé que je ne pouvais pas prendre soin d’eux physiquement. Quelque chose devait changer. J’ai alors découvert l’alimentation paléo.

A quoi ressemble ta journée typique?

Je n’ai pas de routine quotidienne. J’essaie de suivre les principes de l’évolution. Nos repas auraient été sporadiques. Nous aurions eu des périodes de famine, de fête, des jours de « baisse », des jours de pression intense, moins de sommeil pendant la pleine lune, plus pendant nos cycles menstruels, etc. La seule chose pour laquelle je suis très rigoureuse est mon hygiène de sommeil. Parfois je ne mange qu’un repas par jour, d’autres fois quatre. Mon corps semble aimer quand il ne sait pas ce qui se passe. (Je mange quand j’ai faim, je ne mange pas si mon estomac ne me demande rien).


Quels sont tes plus grands défis?

Manger assez! J’avais l’habitude de manger pour le confort et j’ai « vécu pour manger ». Maintenant, je mange pour vivre. Le changement a été drastique. Là, il est 15 heures et je n’ai pas encore pris le petit déjeuner.

Est-ce que tu as des trucs et astuces à donner aux lecteurs qui veulent prendre le contrôle de leur santé?

La science personnelle est la prochaine frontière. D’après ce que j’ai vu de la communauté médicale, si nous les attendons pour trouver des réponses, nous serons tous morts au moment où ils commencent à préparer des demandes de subventions pour la recherche. C’est une affaire compliquée, bureaucratique et des gens comme nous se perdent dans la mêlée. Si vous voulez des réponses, vous devez les découvrir par vous-même. La science personnelle fonctionne mieux parce qu’elle est basée sur VOUS. Vos résultats sont plus pertinents pour votre propre santé personnelle que les études dans les revues.

Tara, que prépares-tu en ce moment?

Et bien je planche actuellement sur mon prochain livre, qui parlera des maladies auto-immunes et pathologies inflammatoires en général. Il contiendra également un protocole de soin pour la maladie de Verneuil et M.A.I.
Je travaille aussi sur les remèdes maison pour Verneuil.
Vous pourrez également me retrouver pour des lives sessions Facebook, où je répondrais en direct à vos questions, une fois par semaine, le vendredi, à partir de décembre.

Merci beaucoup pour ces quelques mots Tara!

Merci à toi Aurélie, j’espère que ça aidera! Many blessings 🙂

Je vous invite à foncer sur son site PrimalGirl! Vous pouvez aussi suivre Tara sur Facebook juste ici. Nous avons tous beaucoup de chose à apprendre de Tara, de part son savoir, son expérience, mais également sa douceur et sa générosité. Un vrai rayon de soleil. 🙂

Ci dessous, un petit message vidéo de Tara lors de la conférence américaine des dermatos ricains à Washington cette année, sous-titres in FRENCH please, activez les 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *